Focus sur le métier d’aide à domicile au sein des services à la personne

Le secteur de l’aide à domicile recouvre les métiers relatifs à l’aide, au soin, à l’accompagnement, aux services et à l’intervention à domicile ou à l’intervention de proximité.

Le secteur de l’accompagnement

Les salariés du secteur sont en majorité des femmes, en CDI et à temps partiel. En moyenne, le temps de travail est de 102 heures par mois au lieu de 140 heures, en général, dans les autres secteurs. En revanche, plus les personnes sont qualifiées, plus le temps de travail augmente. Par exemple : 91 heures pour les agents à domicile et 108 heures pour les auxiliaires de vie sociale (AVS).

La plupart d’entre eux sont des salariés seniors c’est-à-dire qu’ils sont âgés de plus de 45 ans.

Parmi les CDI, les salariés se répartissent ainsi :

  • 41 % sont agents à domicile ;
  • 20 % employés à domicile ;
  • 18 % auxiliaires de vie sociale (AVS).

Les services à domicile, concrètement ?

Les activités s’adressent principalement aux personnes âgées et aux personnes handicapées mais aussi aux familles.

Il s’agit, en général, de services ménagers, comme par exemple :

  • le ménage du logement ;
  • l’entretien du linge ;
  • une aide pour effectuer la toilette ;
  • la préparation des repas sur place.

Il peut s’agir aussi de garde d’enfants ou de soins infirmiers à domicile.
Enfin, cela recouvre aussi des services annexes comme le jardinage, le bricolage, le repassage, la préparation et le portage de repas ou encore le transport accompagné.

En général, les horaires sont fractionnés peuvent s’échelonner sur le week-end ou la nuit. Par conséquent, des employeurs ont mis en place des équipes de fin de semaine. Un système d’astreinte peut aussi être mis en place.
Une aide à domicile touche le Smic horaire en début de carrière, soit 9,76 brut de l’heure.

Comment savoir si l’on est fait pour ce métier ?

Il faut être organisé, polyvalent, adaptable et ne pas craindre de prendre des initiatives.
Surtout, les qualités humaines sont essentielles : outre la discrétion, de bonnes capacités relationnelles et des facilités de communication.

Comment travailler comme aide à domicile ?

Le secteur des services aux particuliers a de grands projets de recrutement

Consulter le Besoin de main d’oeuvre de Pôle emploi pour les aides à domicile

Plusieurs types d’employeurs existent : particuliers, associations, Centre communal d’action sociale (CCAS), entreprises.
Dans les départements ruraux, ce sont essentiellement des associations qui recrutent.

Il est aussi possible de devenir auto-entrepreneur. Pour créer une entreprise de services à la personne, il faut faire une demande d’agrément auprès de la préfecture ou être simplement déclaré sur le site Service public.

Pour bénéficier d’avantages fiscaux et sociaux comme la TVA à taux réduit ou les exonérations de charges sociales, il est nécessaire d’effectuer les deux procédures : déclaration et agrément.

Avant de se lancer dans ce projet, il est conseillé de s’informer auprès du Conseil général de son lieu d’exercice sur sa politique et ses pratiques en faveur des personnes âgées.

A quoi se former ?

Cet emploi/métier est accessible sans diplôme ni expérience professionnelle, mais pour évoluer dans le secteur, la formation ou la Validation des acquis de l’expérience (VAE) représentent de bonnes bases.
A noter : Toute personne, quel que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins un an d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE. Cette certification qui peut être un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle doit être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Un diplôme intitulé ‘’Mention complémentaire d’aide à domicile’’, de niveau 5 (équivalent du niveau CAP) peut se faire en alternance (apprentissage ou contrat de professionnalisation) c’est-à-dire qu’une partie de la formation se fait en centre de formation et l’autre en entreprise.

Pour les jeunes, le site du Rectorat indique les diplômes délivrés dans l’académie.

Pour les adultes, les Gréta sont l’un des organismes de formation auxquels s’adresser.

Le ministère de l’Agriculture délivre aussi des certifications de ce type. En fonction du territoire, il peut être utile de se renseigner auprès des chambres d’agriculture.

Pour connaître l’ensemble des possibilités de ce secteur, le Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) indique les diplômes auxquels se former. Pour information, le niveau V correspond au CAP, le niveau IV au bac, le niveau III au BTS, le niveau II à la licence professionnelle
Des possibilités d’évolution dans le secteur sont donc possibles.
Le permis de conduire est un atout supplémentaire surtout dans les campagnes.

Mars 2017


Sources

  • Synthèse Accès aux services d’aide à domicile – CLERSE, cf. année 2014
  • Synthèse du rapport de branche nationale 2015 – CPNEF aide à domicile

En savoir plus

Dossier sur les services à la personne sur le site de Pôle emploi  

Le Lien : http://www.orientation-pour-tous.fr/metiers-16/les-etudes-sur-les-metiers-les-remunerations-les-emplois/article/focus-sur-le-metier-d-aide-a-domicile-au-sein-des-services-a-la-personne

News

Laisser un commentaire

5 × 1 =