Jobs d’été : 15 pistes pour trouver celui qui vous plaît

Jules, étudiant en M2 à l'université Savoie-Mont-Blanc, est caravanier sur le Tour de France pour des marques de jus de fruits. // © BBN
[email protected]’étudiant.fr sur Jobatompaca.fr / Étienne Gless Publié le
Jules, étudiant en M2 à l’université Savoie-Mont-Blanc, est caravanier sur le Tour de France pour des marques de jus de fruits. // © BBN

Des milliers de jobs sont à pourvoir pour cet été. Mais c’est dès maintenant qu’il faut postuler. L’Etudiant a listé 15 pistes fun, insolites ou près de chez vous, pour trouver celui qui correspond à vos attentes. Tour d’horizon.

Des jobs qui ont un goût d’été

1. Caravanier sur le Tour de France

Dans la caravane publicitaire qui accompagne le Tour de France cycliste, les marques partenaires distribuent des échantillons de produits. C’est en février et mars qu’elles commencent à recruter les caravaniers. Le job ? “Conduire le véhicule, saluer, sourire, animer ou encore distribuer des goodies au public tout au long des 3.516 km du parcours”, explique Nicolas Pecourt, directeur associé de l’agence BBN, en charge du recrutement, qui reçoit plus de 1.000 CV chaque année pour une trentaine de postes à pourvoir. « Si vous avez un talent caché, c’est un plus », confie le recruteur. Le job est financièrement lucratif : un caravanier touche facilement 1.350 €, net, pour 3 semaines de travail, tout en étant nourri et logé ! Mais le rythme est intense. Sur le Tour de France, les marques recrutent aussi des chauffeurs pour les 170 véhicules de la caravane publicitaire, ainsi que des hôtesses et des animateurs.

Lire aussi : Jobs d’été : le b.a-ba de la recherche

2. GO au Club Med

Pour la saison, l’inventeur des villages de vacances recrute 1.000 GO (gentils organisateurs) et GE (gentils employés). Attention, les postes proposés sont à pourvoir pour 3 mois au minimum et souvent jusqu’à 8 mois. Dans l’hôtellerie-restauration, le Club Med recherche en particulier des barmen, des chefs de partie, des commis de cuisine, des employés de restaurant ou encore des réceptionnistes. 

Très recherchés aussi : les moniteurs de voile ou de ski nautique, les animateurs de tennis et les maîtres nageurs, ainsi que les spécialistes de la petite enfance. Dans les métiers supports de vente, le Club Med recherche des conseillers de vente et des merchandisers en boutique : si vous suivez des études dans les métiers du commerce et du tourisme, ces jobs sont faits pour vous !

Les autres grands opérateurs touristiques ne sont pas en reste. Propectez sur leurs sites…

Lire aussi : Le nouveau bac pro « métiers du commerce et de la vente »

3. Employé chez Disneyland Paris

Autre grosse machine des vacances, Disneyland Paris. Pour fêter ses 25 ans d’existence, le parc de Paris recrute ce printemps 2.000 personnes en contrats saisonniers dans les métiers de la restauration, de l’accueil, de l’animation et de la vente. Les postes à pourvoir s’adressent aussi aux débutants : réception, billetterie, « guest relations », vendeurs en boutique, animateurs d’attraction, employé de restauration, serveur… Prière d’avoir le sens du service et d’être bilingue français-anglais. Vous pouvez aussi aller voir du côté du parc Astérix, de Nigloland ou des parcs animaliers comme le zoo de Beauval, toujours férus de saisonniers.

Consulter nos offres de jobs

4. Animateur pour enfants au club de plage

Dans les stations balnéaires, plus de 300 clubs de plage accueillent chaque été 400.000 enfants de 3 à 12 ans qu’il faut divertir et encadrer. Les animateurs sont souvent recrutés parmi des étudiants issus des filières STAPS. Vous pouvez trouver des offres d’emploi en vous rapprochant des deux grandes fédérations de clubs de plage : l’UFCPA, qui regroupe 208 clubs, ou la FNCP, qui rassemble les quelque 95 clubs Mickey. Tous recrutent des animateurs de plage titulaires d’un BPJEPS ou d’un BAFA ou des moniteurs de natation brevetés BEESAN, le brevet de maître nageur sauveteur.

Lire aussi : Comment passer le BAFA

5. Réceptionniste au camping

Les offres d’emploi fleurissent en mars pour travailler dans les quelque 9.000 campings de l’Hexagone. Ainsi, la chaîne de campings et villages nature Huttopia  recherche des équipiers pour travailler à l’épicerie, ainsi que des animateurs pour enfants et, bien sûr, des agents d’entretien. Autre exemple : un camping dans l’Hérault propose 1.670 € par mois pour l’animation en journée et en soirée, avec hébergement gratuit en mobile home. Sourire exigé !

Lire aussi : Les métiers du secteur du tourisme

6. Saisonnier dans les champs

Vous pouvez trouver des offres d’emploi saisonnier dans l’agriculture en consultant la bourse de l’emploi agricole de l’Anefa, l’association pour l’emploi dans le secteur agricole. Vous devez avoir une bonne condition physique pour travailler pendant les grosses chaleurs… et ne pas être sujet au rhume des foins ! Sinon, pensez aux activités de cueillette et de ramassage des fruits et légumes : des jobs sont à pourvoir dès mi-juin et jusqu’à la fin de l’été, avec les premières vendanges.

7. Receveur de péage

Sur l’autoroute des vacances, vous pouvez trouver un job de receveur de péage. Prérequis : vous devez habiter à proximité de l’autoroute en question et être titulaire du permis B. Attention, il faudra probablement travailler de nuit.

Autre piste de job, les sociétés de parking, qui ont besoin d’agents d’exploitation pour surveiller les entrées et sorties, encaisser les paiements et renseigner les automobilistes. Sollicitez-les, ainsi que les communes, les hôtels, les gares et les aéroports.

Lire aussi : 5 bons plans pour financer votre permis

8. Surveillant de baignades et de plages

« Parmi les métiers en tension, nous peinons à recruter des diplômés pour des postes de surveillants de baignades, de sauveteurs et de secouristes », constate Damien Le Bour, chargé de développement à la fédération nationale Profession Sport et loisirs, qui propose une bourse d’emplois dédiée aux métiers des sports et de l’animation. Profil particulièrement recherché sur les plages cet été : l’étudiant en STAPS spécialité natation, titulaire du BNSSA (brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique) ou du BEESAN (brevet d’État d’éducateur sportif des activités de la natation). Le BPJEPS activités aquatiques et natation est aussi très demandé.

Lire aussi : Ma rentrée à la fac : STAPS, une année sportive. 

9. Renfort dans les sociétés d’assistance

Un accident est si vite arrivé ! En vacances, cela peut tourner à la catastrophe pour les touristes à l’étranger. Votre mission sera d’assister 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 les assurés de la compagnie : dépannage, évacuation sanitaire, voire rapatriement. Une société comme Fidelia assistance recrute plusieurs centaines d’assistants techniques pour les mois d’été sur ses sites de Nantes (44), Tours (37) ou Saint-Cloud (92). Les profils étudiants sont particulièrement appréciés. Attention, pour décrocher le job, vous devrez souvent être disponible pour une période de trois mois complets. Prévoir aussi quelques jours de formation avant la prise de poste.

Des jobs pour rester près de chez vous

10. Baby-sitting et autres services aux particuliers

Vous pouvez rendre bien des services durant les vacances d’été : assurer des petits cours, garder la maison des voisins partis un mois à l’étranger, faire les courses d’une personne âgée, changer l’eau du poisson, promener le chien, garder le chat, tondre la pelouse. Voisins, parents ou amis apprécieront votre aide pour des travaux de gardiennage, jardinage, soutien scolaire ou garde d’enfants. Distribuez des annonces auprès des commerçants du quartier, faites connaître votre disponibilité par les réseaux sociaux, parlez-en autour de vous. Les mineurs peuvent facilement trouver un job auprès des particuliers. Sinon, des offres d’emploi sont à pourvoir en permanence dans le secteur. Vous pouvez par exemple travailler à temps partiel pour le réseau O2, spécialisé dans les services à domicile.

11. Remplacement en entreprise

Les entreprises tournent parfois au ralenti au cœur de l’été, mais toutes ne ferment pas en juillet et août. Elles ont donc besoin de remplacer leurs salariés partis en vacances. De nombreuses offres sont à pourvoir dans les métiers de l’accueil. N’oubliez pas non plus le commerce et la grande distribution : de la supérette à l’hypermarché, toutes les surfaces embauchent massivement pendant la saison estivale pour tenir la caisse, aider à la manutention ou assurer les livraisons. Pensez aussi aux mairies et aux collectivités locales dans leur ensemble, qui recrutent pour remplacer une partie de leur personnel dans les services municipaux.

Des jobs insolites

12. Serveur… à la tour Eiffel

Les jobs de serveur font partie des offres les plus répandues, mais pourquoi ne pas viser plus haut ? Le 58, le Jules-Verne, le bar à champagne ou les buffets recrutent à tous les étages de la tour Eiffel ! Vous pouvez contacter Millenia Restaurants de la tour Eiffel, qui embauche pour des postes de préparateurs de sandwichs, de vendeurs polyvalents, d’hôtes et hôtesses d’accueil et de caisse ou de commis de salle et de cuisine. Et si la Dame de fer ne vous tente pas, vous pouvez toujours viser d’autres hauts lieux touristiques ou atypiques, pour pimenter votre expérience dans la restauration.

13. Agent funéraire

« Agent de chambre mortuaire vacataire, débutant accepté ». La mort ne prend pas de vacances et 150.000 personnes meurent chaque été. Au sein d’un hôpital, vous devrez vous occuper des personnes décédées depuis les unités de soin jusqu’à la prise en charge par les entreprises de pompes funèbres. Les débutants sont acceptés. Attention, la plupart des offres d’emploi exigent des candidats qu’ils aient le permis. Une expérience atypique mais intense.

14. Colporteur des alpages

Envie d’un job au grand air ? Allez faire la promotion du beaufort à travers des animations pendant 2 mois. Chaque année, en mai, le syndicat de défense des fromages du beaufort sélectionne une poignée d’étudiants pour faire la promotion en juillet et août des précieux fromages : ainsi, l’été dernier, Vincent, étudiant en licence d’information-communication à l’université Savoie-Mont-Blanc, Christophe, diplômé de l’institut d’études politiques de Lyon, et Fanny, étudiante en BTSA gestion forestière, ont fait découvrir aux vacanciers la faune et la flore des alpages savoyards… et la gastronomie fromagère.

15. Prêteur sur gages

À Lille, par exemple, dans le cadre d’un surcroît d’activité, le Crédit municipal recrute des agents d’accueil de prêts sur gages en CDD (contrat à durée déterminée) à temps plein. Le job ? Réaliser les opérations de prêts sur gages. À ce titre, vous êtes chargé d’accueillir une clientèle de particuliers et de réaliser le montage technique et administratif des dossiers de prêts sur gages. Bonne résistance au stress demandée ! Le job exige en effet de prêter rapidement de l’argent au client venu mettre un objet de valeur  « au clou », souvent en moins d’une heure. Plus globalement, les banques recrutent pour assurer une présence à leurs guichets tout l’été.

Un job d’été à étranger

Un job d’été à l’étranger apporte plus qu’un revenu : progrès en langue, nouveaux réseaux et amitiés, expérience et débrouillardise.

En Europe, passeport ou carte d’identité suffisent. En tant que citoyen européen, vous pouvez travailler librement dans n’importe quel pays membre de l’Union (hormis la Roumanie et la Bulgarie).

Hors Europe, vérifiez que vous pourrez travailler légalement dans le pays de votre choix AVANT de faire une demande pour un job. « La plupart des employeurs ne regarderont même pas votre candidature si vous n’êtes pas en mesure de leur fournir les autorisations nécessaires », prévient Sophie Girardeau, conseillère Europe et international au CIDJ (Centre d’information et de documentation de la jeunesse).

Pour l’Angleterre, pas d’inquiétude cette année. « Le Brexit n’a pas affecté le volume d’offres d’emploi que nous recevons d’outre-Manche pour cet été », remarque Dominique Girerd, le directeur du Club Téli, une association spécialisée dans la collectes d’offres d’emploi émanant de l’étranger (coût d’adhésion : 45 €). L’hôtellerie-restauration est le secteur où les jobs restent les plus faciles à trouver : ils demandent peu d’expérience, et le turnover est important. Pour trouver des offres, consultez par exemple caterer.com, spécialisé dans les jobs au Royaume-Uni.

Non classé

Laisser un commentaire

2 + onze =