Lorris, ingénieur : comment j’ai été recruté chez Amazon

Lorris, ingénieur de 24 ans, a été recruté chez Amazon comme "Area Manager" au centre de distribution de Saran (45). // © Etienne Gless

.

Lorris, ingénieur de 24 ans, a été recruté par le géant du commerce en ligne comme « Area Manager » au centre de distribution d’Amazon à Saran, près d’Orléans (45). Pour son premier emploi, il est chargé de la direction d’une équipe de 80 personnes.

« Inbound, Outbound, Stow, Pick, Pack, Slam ! » Bienvenue dans le monde d’Amazon, à l’intérieur du gigantesque entrepôt logistique de Saran, près d’Orléans (45). Comme toute entreprise, le géant américain du commerce en ligne a sa propre culture et son propre jargon métier. Ici, sur 70.000 m2, sont réceptionnées les marchandises puis confectionnés et expédiés les colis commandés en ligne par des consommateurs de toute l’Europe. Avec Halloween, balais, toiles d’araignées et chapeaux de sorcières envahissent le couloir de l’accueil. L’entreprise cultive un esprit festif et les « have fun » sont nombreux tout au long de l’année.

L’entreprise au sourire sur les cartons

Lorris, ingénieur diplômé en 2016, a été embauché début septembre en tant que « Area Manager ». « Je dirige une partie de la chaîne logistique. Je travaille sur les flux sortants (appelés « Outbound »). Je gère une équipe de 80 personnes au service d’emballage des produits avant leur expédition (appelé le « Pack ») « , explique le jeune homme en assurant la visite guidée de l’entreprise. De ce côté, les « Pick Towers » ! », qui désignent chez Amazon des tours de rangement de plus de six mètres de haut où sont entreposés les produits les plus variés. Ce qui surprend le visiteur ? Sur une même étagère, le « Manifeste du parti communiste » de Marx et Engels voisine avec des shampoings et des couches pour bébés. Lorris explique : « Plutôt que de ranger les produits par catégorie, nous les rangeons de manière alétaoire en fonction de l’espace disponible. En apparence, cela fait désordonné. En réalité, ce système de rangement est plus efficace ».

Lire aussi : Arnaud, ingénieur informaticien : comment j’ai été recruté chez YouTube

En formation au Luxembourg et en Espagne

Avant de coordonner seuls ses 80 agents d’exploitation logistique, Lorris a travaillé en double commande avec un manager plus expérimenté. Cette prise de poste a marqué la fin de cinq semaines de formation interne pour assurer son intégration dans l’entreprise. Embauché début septembre 2016 par Amazon, l’ingénieur a d’abord passé une semaine au Luxembourg pour s’imprégner de la culture spécifique à l’entreprise. « Il s’agissait de comprendre le fonctionnement d’Amazon dans ses grandes lignes. Ensuite, j’ai passé trois semaines au centre ultra-moderne de Madrid, en Espagne, pour entrer dans les détails de mon métier et de mes fonctions. Nous étions une vingtaine de jeunes cadres récemment embauchés de diverses nationalités – Polonais, Anglais, Italiens, etc. – mais exerçant le même métier ». Puis Lorris a rejoint son affectation et pris son poste à l’entrepôt de Saran.

Ingénieur généraliste aimant le management

Après un bac S spécialité sciences de l’ingénieur obtenu en 2010 au lycée Étienne-Mimard de Saint-Étienne (42), Lorris a poursuivi ses études en classe préparatoire PTSI (physique, technologie et sciences industrielles) – PT (physique et technologie) dans ce même lycée. « À l’issue des concours d’entrée en écoles d’ingénieurs, j’ai choisi l’ENSMM (École nationale supérieure de mécanique et des microtechniques) à Besançon. » Lorris effectue ses stages de 2e et 3e années dans le secteur aéronautique chez Zodiac Aerospace, qui fabrique notamment les masques à oxygène de pilotes d’avion, des voyants de cockpits ou encore des manettes de train d’atterrissage. « Durant mon second stage, au service logistique de l’entreprise, j’ai réalisé que la partie management m’intéressait plus que la partie purement technique. J’aime le contact avec les gens de terrain. J’ai donc voulu trouver un emploi dans le domaine. »

Des valeurs qu’il faut partager

Comment est-il passé de Zodiac Aerospace à Amazon ? « Un copain de la promotion précédente avait mis en ligne l’offre d’emploi de l’entreprise sur le mur du BDE [bureau des élèves]. Comme j’étais mobile, quitter Besançon pour Orléans n’a pas été un problème« , se souvient Lorris qui a apprécié la rapidité du processus de recrutement. « J’ai répondu par courriel à l’annonce. J’ai eu un échange pour planifier un entretien téléphonique. Puis j’ai passé un test de réflexion et de logique spécifique au poste sur Internet. »

Le jeune ingénieur a ensuite été convoqué sur le site de Saran pour passer un entretien avec un responsable des ressources humaines et des managers. « L’objectif de l’entretien était de vérifier que je partageais les valeurs de l’entreprise, les « leadership principles » comme on les appelle chez Amazon. Entre autres principes, citons l’obsession du client (« Customer Obsession ») ou la curiosité et le goût d’apprendre (« Learn and Be Curious »). Faire mieux avec moins est également un principe revendiqué, de même qu’apprendre à faire confiance et le culte des résultats. Ce qu’apprécie Lorris, en plus du salaire (dans la fourchette haute des jeunes diplômés de son école) ?  « La confiance en mes capacités à manager une équipe aussi importante pour un premier poste. Si Amazon s’en était tenu à mon seul CV, je n’aurais pas été recruté car je n’ai pas une grande expérience du management. Mais Amazon fait partie de ces entreprises qui regardent ce que vous pouvez faire et non ce que vous avez fait », conclut-il.

En chiffres : l’emploi chez Amazon

Amazon recrute 1.000 personnes en CDI (contrat à durée indéterminée) en 2016 sur ses quatre centres de distribution de Lauwin-Planque (59), Montélimar (26), Sevrey (71) et Saran (45). Le géant de la distribution en ligne emploie désormais 4.000 personnes en France. Un 5e centre devrait ouvrir à la fin de l’année 2017. L’entreprise recrute également beaucoup de personnel en intérim lors de la période des fêtes de fin d’année où l’activité connaît un pic. Tous les postes à pourvoir sont à retrouver sur amazon.jobs/France.

Le lien de l article : http://www.letudiant.fr/jobsstages/comment-je-me-suis-fait-recruter-par-amazon.html

News

Laisser un commentaire