Une mission locale, à quoi ça sert ?

Les missions locales accompagnent les jeunes dans leur recherche de formation et d'emploi. // © Marta NASCIMENTO/REA

Emploi, formation, logement et même santé… La mission locale vous aide dans votre insertion professionnelle et sociale. Zoom sur les services que vous pouvez trouver dans ces structures qui vous accompagnent sur le chemin de l’autonomie et de l’emploi.

« Je vais me former davantage pour maximiser mes chances de trouver un emploi qui me corresponde », sourit Ramda, 19 ans, diplômée d’un bac pro ARCU (accueil relation clients usagers) suivie par la mission locale de Paris. Comme elle, quelques 473.000 jeunes poussent chaque année pour la première fois la porte d’une des 454 missions locales en France.

Ces structures s’adressent à tous les jeunes de 16 à 25 ans et ciblent plus particulièrement ceux confrontés à des difficultés d’insertion sociale et professionnelle. Elles vous accompagnent gratuitement. Pour trouver la mission locale la plus proche de chez vous, consultez l’annuaire des missions locales.

 

« Nous recevons y compris des étudiants et jeunes diplômés de l’enseignement supérieur même si leurs besoins ne sont pas les mêmes », observe Serge Kroichvili, délégué général de l’Union nationale des missions locales (UNML). « Par exemple nous recevons beaucoup d’étudiants qui connaissent des problèmes de décohabitation quand leurs parents les mettent à la porte. »

Des conseils pour trouver une formation

La mission locale peut vous aider à réaliser votre projet professionnel si vous en avez un ou à construire votre projet si vous n’en avez pas. En fonction de votre situation, le conseiller pourra vous proposer des offres de formations disponibles et correspondant à votre profil. Le conseiller référent de la mission locale vous informera sur les formations existantes, les conditions d’accès, leur financement et vous construirez ensemble votre parcours de formation pour obtenir une qualification ou un  diplôme. Vous pourrez par exemple entrer en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation pour apprendre un métier.

De l’aide pour décrocher un emploi

Les 450 missions locales font partie du service public de l’emploi au même titre que Pôle emploi. Elles travaillent donc avec un réseau d’employeurs qui s’engagent à recruter des jeunes inscrits en mission locale : associations, organismes de l’économie sociale et solidaire, collectivités territoriales mais aussi des entreprises privées. Les missions locales vous donneront des informations sur les métiers. Vous pourrez participer à des ateliers collectifs pour rédiger votre CV et préparer un entretien d’embauche ou encore rencontrer des employeurs.

La mission locale peut, par exemple vous mettre en contact avec un employeur du secteur marchand (entreprise, commerce…) ou non marchand (associations…) pour signer un contrat « emploi d’avenir ».

Lire aussi : la Garantie jeunes, c’est quoi ?

Elle peut aussi mobiliser des bénévoles qui vont vous parrainer. Salariés, chefs d’entreprise, élus, jeunes retraités, les parrains ou marraines partagent avec leurs filleul(e)s leur expérience du monde du travail. Ils vous aideront à mieux comprendre les attentes des entreprises et faciliteront votre insertion professionnelle. Le parrainage vous permettra ainsi de développer votre réseau relationnel et professionnel.

Des aides pour créer votre activité

43 % des jeunes ont déjà pensé à créer leur entreprise ou leur association. Comme eux, vous avez soif d’entreprendre mais sans savoir comment vous y prendre ? Là encore, les missions locales vous mettront en contact avec des partenaires pour trouver des financements.

Elles travaillent aussi en lien avec les groupements de créateurs : ces organismes accompagnent les jeunes déscolarisés, les demandeurs d’emploi ou habitants des quartiers prioritaires qui veulent entreprendre. Vous pourrez même envisager de faire un diplôme d’université entrepreneur TPE. Cette formation, accessible sans le bac, vous donnera les connaissances de base nécessaire à la gestion de votre activité.

Un accompagnement vers l’autonomie

Depuis le 1er janvier 2017, la mission locale peut aussi vous proposer un parcours contractualisé d’accompagnement vers l’emploi et l’autonomie (PACEA) : avec ce contrat, vous bénéficierez d’entretiens et d’ateliers collectifs avec mises en situation professionelle, propositions d’emploi, de stages, de formation, etc.

En contrepartie vous avez l’obligation de participer à ces ateliers pour bénéficier de l’aide financière éventuellement accordée. Pour en bénéficier vous devez avoir entre 16 et 25 ans, avoir un niveau de qualification inférieur ou égal au bac, et être inscrit comme demandeur d’emploi depuis au moins 12 mois.

Santé, logement, accès au droit… une mine d’informations

Votre conseiller en mission locale peut vous apporter des informations pour l’accès ou le maintien dans un logement, l’obtention d’un hébergement transitoire. Il peut également vous informer des aides existantes au niveau local ou régional pour faciliter vos déplacements (transports en commun, véhicule…). Beaucoup de régions proposent en effet une aide au financement du permis de conduire ou prennent en charge les transports en commun pour les jeunes en apprentissage qui ont besoin de se déplacer de l’entreprise au centre de formation. Votre conseiller peut aussi vous orienter vers les partenaires compétents pour tout ce qui a trait à votre santé : bilan de santé, gratuité des soins, sexualité et contraception, dépendance, isolement…

[email protected]’Etdiant.fr sur jobatompaca.fr  /  Étienne Gless Publié le 27.01.2017 /© Marta NASCIMENTO/REA

Le lien : http://www.letudiant.fr/jobsstages/mission-locale-mode-d-emploi.html

News

Laisser un commentaire

11 + 9 =